Test de la PPID

Cherchez-vous une explication aux épisodes fréquents de fourbure?

Tout cheval ou poney souffrant de fourbure devrait être soumis à un prélèvement de sang, pour vérifier les taux d'hormones. Et en tout cas, lorsque l'origine de la fourbure n'est pas une colique récente ou une surcharge due à des problèmes à l'autre jambe.

La recherche montre que près de 90% des chevaux fourbus ont un problème de métabolisme hormonal1. L'échantillon de sang permet de distinguer la PPID du SME.

Confirmer la suspicion

Les signes de PPID sont parfois évidents, étant donné que peu ou aucune autre maladie ne provoque une croissance excessive de poils bouclés. Dans la plupart des cas, le vétérinaire procèdera néanmoins à un examen sanguin afin de confirmer sa suspicion. Les taux hormonaux obtenus lors du test pourront être utilisés pour suivre l'évolution du cheval pendant le traitement.