Soigner un cheval atteint de PPID

Vu que la plupart des chevaux atteints de PPID ont plus de 15 ans, d'autres symptômes peuvent apparaître. Il est donc important de prendre les mesures complémentaires qui favorisent la santé du cheval malade.

Lors du traitement du cheval atteint de PPID, il est important:

  • De le vermifuger régulièrement
  • De procéder aux soins dentaires à bon escient
  • De faire appel en temps utile au maréchal-ferrant (particulièrement lorsque le cheval a déjà souffert de fourbure dans le passé).
  • De lui offrir une alimentatoin équilibrée et de haute qualité

Demandez conseil à votre vétérinaire.

Autres questions fréquemment posées au sujet du traitement

Contrôle régulier par le vétérinaire

Il est important que le cheval souffrant de PPID soit examiné deux fois par an par le vétérinaire. Il pourra ainsi déceler à temps les complications éventuelles et contrôler la situation hormonale au moyen d'une prise de sang.